(+237) 696 32 53 19 - (+237) 678 61 72 07

  secretariat@commune-ebone.com

Document sans nom

nlonako

(Qui signifie sommet de la colline)
 
Limites :
1) Naturelles : Cours d’eau, colline
2) Artificielles : Bornage
Canton : Balondo
 
Distance avec la grande route nationale n°5 : 3,5 km
- Au Nord par : Ngwa
- Au Sud par : Badjon
- A l'Est par : Yabassi
- A l'Ouest par : Ebone, Ndoungué
 
Nombre de Familles et leurs chefs de familles :
Nkambe (Ekoumé Penda Armand), Mouan Mouko (Ngame Yannick), Nloti (Jabe Jean), Mouen Hen (Mbende Serge), Mouen Hass (Ngollé Mbello Léopold), Hyen (Manyaka pow Dalrin)
 
Nombre de quartiers constituant le village et les chefs de quartiers :
Ekan-ko'o, Kongsouh, Etimane.
 
L'AUTORITE VILLAGEOISE
- Nature de la chefferie : 2eme dégre
- Nom et âge du Chef : Mbolle Matiké Moïse (1968)
- Date de sa prise de fonction : Non indiquée
- Succession à la chefferie : De père en fils ses prédécesseurs : MATIKE MAMBO, MATIKE Josué, EBWELLE MATIKE Maurice, MATIKE Abel.
 
LA POPULATION
- Autochtones : Balondo
- Pas de populations allogènes.
- Scolarisée ou non ? Oui.
- Centre d'état-civil rattaché : Ebone
 
LES RESSOURCES

- Ya-t-il des ressources naturelles dans ce village ? Oui, les chutes et carrières.
- Y a t-il des forêts non exploitées : Oui, avec les essences suivantes : iroko, azobé, adoum, padou.
- Cours d'eaux traversant le village : Djoubé, Missingané, Ngoum.
- Faune trouvée : Chimpanzé, Syno.
- Y a-t-il des espaces vides exploitables pour des grands projet ? Oui.
- Y'a t-il des espaces immatriculés déjà ? Oui.

 
LES INFRASTRUCTURES SOCIO-ECONOMIQUES, CULTURELLES ET INDUSTRIELLES
 
- Etablissements scolaires présents ? Oui, une école primaire.
- Des centres de santé ? Oui.
- Lieux de culte / prière et religion ? Oui.
- Centres culturels ? Non
- Etablissement hôtelier ? Non
- Marchés ? Non.
- Unités de transformation de produits ? Non.
- Routes/accès au village : Oui mais en mauvaise état.
- L'eau consommée est issue d'une adduction d'eau.
- En quelle source d'énergie s'alimente-t-on : Electricité.
- Quelle culture réussit bien sur le sol de ce village : Cultures vivrières,cacao,café.
 
HISTOIRE ET TRADITION
 
- Les grandes dates de l'histoire de ce village : Pénétration du maquis et des étrangers.
- Les grands personnages de ce village : Eboule Mase (arrière) premier chef traditionnel allemand .
- Qui sont les « dieux » du village ? Mouan-ekoum.
- Qu'est ce qui caractérise la coutume de ce village ? Protection des forces maléfiques.
- En quoi est-elle différente de celle des autres villages de l'Arrondissement ? Pas de différence
- En quoi consiste le train-train quotidien dans ce village ? Travaux champêtres, les cérémonies traditionnelles.
 
DIFFICULTES DE CE VILLAGE
 
- Quels sont les grands maux/fléaux de ce village ? Aucune donnée.
- Quels sont les problèmes réels des habitants de ce village : Voies d’accès, manque du matériel agricole, centre de santé .
- Quel peuvent être les taux de mariage civils, de naissance dans le village par an ? Aucune donnée.
- Quels sont les problèmes auxquels la chefferie est très souvent sollicitées ? Problèmes de ménages, litiges fonciers .
- Quels sont les lieux de rencontre des populations en cas d'évènement de foule : Chefferie, école, église.
 
DOLEANCES/PROJETS
 

- Les potentiels à mettre en valeur dans ce village selon les autorités sont : Champs communautaires, agriculture, routes, marché périodique.
- Que peut-on faire pour booster l'économie de ce village et améliorer le vécu quotidien des populations ? Champs communautaires, agriculture, marché périodique.
- Que leur manque-t-il pour leur bien être ? Les centres de santé, un marché périodique, les routes.
- Qu'est-ce qui est à améliorer ? Le manque de collaboration franche entre le canton balondo et la commune.

Enquête menée par : S.M MBOLLE MATIKE Moise et par les Notables.

 
 
Chef Supérieur du canton BALONDOS.M MBOLLE MATIKE Moise   Le Chef, ses Notable et un Cadre d'Appui à la Commune
     
   
Le Chef et le Cadre Communal de Développement